IMMOBEL revient en force dans le quartier européen bruxellois avec l’ambition d’y développer un immeuble emblématique

IMMOBEL revient en force dans le quartier européen bruxellois avec l’ambition d’y développer un immeuble emblématique

IMMOBEL annonce l’acquisition de Michaël Ostlund Property SA, propriétaire de l’immeuble Belliard 5-7 situé au coin des rues Belliard et du Commerce à Bruxelles, au cœur du quartier européen.

IMMOBEL compte y redévelopper un nouvel immeuble de bureaux emblématique et durable.

 

IMMOBEL annonce l'acquisition ce vendredi 14 décembre 2018 de la société Michaël Ostlund Property SA, propriétaire de l’immeuble Belliard 5-7 , situé au coin des rues Belliard et du Commerce au cœur du quartier européen. « Ce bâtiment répond parfaitement aux critères primordiaux de développement de bureaux en termes de localisation, visibilité et accessibilité » se réjouit Adel Yahia, Chief Operating Officer du Groupe. « Situé à l’angle de deux artères majeures de la capitale, et parfaitement connecté aux transports en commun, tout est rassemblé pour en faire un projet immobilier emblématique de qualité » ponctue-t ’il.  Le bâtiment actuel devrait être complétement démoli et remplacé, à terme, par un nouvel immeuble emblématique et durable.

Un retour en force dans le quartier

IMMOBEL revient en force dans le quartier européen avec l’ambition d’y redévelopper un projet majeur et durable. « Nous avons une expertise réelle en matière de bureaux, et croyons plus que jamais au redéveloppement du quartier européen » explique Alexander Hodac, Chief Executive Officer d’IMMOBEL Group. « Nous y avons déjà développé de nombreux immeubles mais ce quartier, en pleine mutation, a désormais besoin d’autres types d’espaces de bureaux, en adéquation avec l’évolution du travail d’aujourd’hui » ajoute-t ‘il.  Le site se situe à un angle névralgique et se prête parfaitement à accueillir un immeuble « flagship », symbole d’un vrai renouveau. Le quartier européen est incontournable et vital à la bonne santé de la capitale : il est indispensable de s’en préoccuper.

Une ambition architecturale affirmée

Ce nouveau projet urbain est parfaitement en ligne avec les ambitions du Groupe qui souhaite contribuer de manière concrète à l’évolution de la qualité architecturale de Bruxelles. « Nous tenons, en tant qu’acteur urbain d’envergure, à prendre nos responsabilités et proposer des projets architecturaux ambitieux et durables qui contribueront à l’amélioration esthétique de notre capitale » explique Adel Yahia. « C’est indispensable si nous voulons montrer l’exemple et aider Bruxelles à rester compétitive » conclut-il.

Un jalon stratégique

Cette acquisition est un jalon supplémentaire dans le redéveloppement stratégique de l’ensemble du quartier européen qui permettra, dans la foulée, au Groupe de compléter son « track record » bruxellois en parallèle de son expansion internationale. « Il est essentiel de toujours se souvenir d’où l’on vient, et de continuer à développer son savoir-faire » exprime Marnix Galle, Executive Chairman of the Board. « C’est en remettant sans cesse l’ouvrage sur le métier que l’on reste compétitif et que l’on peut espérer montrer l’exemple » conclut-il.

Un marché de bureaux en pleine mutation

Le marché immobilier de bureaux à Bruxelles, et plus particulièrement dans le quartier européen, reste stable mais de nombreux indicateurs annoncent de belles perspectives.  Le taux de vacance locative atteint son niveau le plus bas depuis 2005 et la tendance au co-working (17 % du take-up) ouvre les portes à de nouveaux opérateurs.  D’autre part, le besoin croissant des occupants de se relocaliser dans des immeubles performants se précise et présage une augmentation de la prise en occupation de bâtiments innovants. Le projet Belliard 5-7 s’inscrit parfaitement dans cette tendance.

Le projet en bref

  • 13.000 m² de bureaux durables
  • Une localisation stratégique dans le quartier européen
  • Une ambition architecturale affirmée
  • Le nouveau bâtiment devrait accueillir des single ou multi-tenants.

 

Téléchargez la version complète du communiqué de presse ci-dessous :